• Teresa Kany

Meditatio - Ésaïe 55,1-3

Mis à jour : janv. 16

Merci Seigneur. Par ces lignes, tu m’invites à venir boire de ta source et à me délecter de tes mets délicieux. Tu me dis de ne pas avoir peur et tu me demandes d'avancer vers l'inconnu, cet inconnu qui m'effraie, cet inconnu qui pourtant, promet de m'emmener vers de nouvelles découvertes, découvertes d'une vie pleine en Toi, découvertes d'une vie par la foi.


Soudain, je me vois comme au milieu d’une foule nombreuse, une foule qui s’avance, plongée dans le train-train de la vie quotidienne. Une foule conditionnée par une routine de la vie, une foule fatiguée et désorientée.


Puis après, j’aperçois des lieux qui me sont familiers, je reconnais le métro Berri-UQAM aux heures de pointe le matin; je vois comme une marée d’hommes et de femmes pressés, stressés et déjà fatigués à huit heures du matin. Après, je me vois dans des lieux qui me sont totalement inconnus, mais toujours au milieu de cette mer d'hommes. Je suis si petite au milieu de la foule. Je suis pressée, stressée et fatiguée. Et toi, tu es là, tu te tiens debout, à l’entrée des portes, à l’entrée des rues, devant les bouches de métros, tu te tiens là et tu lances une invitation solennelle. Ta voix est si puissante, mais si douce en même temps. Ta voix résonne, mais presque imperceptible aux ondées de cette marée humaine.

Je me sens si petite au milieu de cette foule. Je suis si petite au milieu de cette foule. Tout à coup, tu me remarques et ton regard s’arrête sur ma vie; tu compatis face à ma misère et compatis de voir mes grands efforts propres qui ne produisent que très peu ou même du vent parfois. Et moi, j’entends tes paroles, je sais que ce que tu dis est vrai. Auprès de toi j’ai expérimenté tellement de bonté et j’ai même atteint l’inatteignable. Cependant, quelque chose en moi résiste parce que j’ai toujours été habituée à faire les choses par moi-même. Depuis mon jeune âge, j’ai appris à être indépendante, à être celle qui fait que les choses fonctionnent; j’ai appris à mériter mon salaire.


Mais aujourd’hui, aujourd’hui tu m’as parlé. Ces paroles qui n’étaient qu’un son à peine perceptible au milieu d’une grande foule, s’adressent désormais à moi personnellement. Je me retrouve alors face à moi-même et face à un dilemme : continuer à lutter par moi-même pour faire fonctionner les choses ou alors mettre tous mes œufs dans le même panier et te laisser faire les choses?


Je décide de te faire confiance Seigneur. Je sais que tu m’aimes et ne désires que me faire du bien. Je décide d’apprendre à te faire entièrement confiance; à vraiment remettre entre tes mains tous les aspects de ma vie. Apprends-moi à suivre à la lettre tes directives. Apprends-moi à discerner ta volonté lorsque je me retrouve prise dans une foule de questionnements ou de défis. Je viens à toi Père, j’achète par la foi!




#Meditatio #Introspection #Laprière


©2019 par Teresa. Créé avec Wix.com