• Teresa Kany

Il pleure sur Maiduguri

Il pleut dans mon cœur comme il pleure sur Paris Ça fait longtemps qu’il pleut, Petit Entends le vent souffler sur Tripoli Des rafales ont soufflé, emporté tant de vies et tant de cris Mon cœur est en bouillie, de trop de chagrin rempli

Il pleut dans mon cœur comme il pleure sur Bari Ça fait longtemps qu’il pleut, Bambini Entendez le tonnerre gronder sans répit Dans les rues de Beyrouth, de Damas, le Tigré est en débris Non, c’est trop loin Mamie, je ne l’entends pas de là où je suis Mon cœur pleure et de flots de larmes ne se tarit

Il pleut dans mon cœur comme il pleure sur Koshi Ça fait longtemps qu’il pleut, Yōji Ne vois-tu pas la foudre déverser sa fureur sur Wuxi De tant de haine le cœur humain est rempli Non, Mamie, Wuxi est trop loin, je n’y vois rien de là où je suis Mon cœur pleure, se révolte, se déchaîne et puis gémie

Il pleut dans mon cœur comme il pleure sur Maiduguri Ça fait longtemps qu’il pleut, Masoyi Lève-toi, agis, la destruction est désormais à nos portes tapie L’humain contre la vie de son frère a décidé d’en finir à tout prix Non Mamie, qui suis-je pour intervenir pour la vie d’autrui Mon cœur se réfugie, se tait, et comme tout le monde, oublie…


Non, mon amie! Lève-toi, prie et puis agis!


Crédit photo: Canva-TK


#LExistence #RegardSurLaVie #LaSociéte #Poème

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout