• Teresa Kany

Déconfinée!

Dans une ère où l’humain connaît une crise identitaire sans précédent, un âge où s’insurger contre les normes est acclamé et où le rejet de tout dogme est encensé, que devient le juste au milieu de tout cela? Dans une époque où notre plus proche interlocuteur est pour la plupart du temps un voile de pixels, et où le seul spectateur fidèle de nos faits et gestes n’est nul autre que notre Android ou alors un de ses compères tout aussi Intelligent, que devient l’enfant de Dieu au milieu de tout cela?


Alors, étant tous, jusqu’à un certain point, le produit de notre société et de notre époque d’une part, et un maillon du corps de Christ d’autre part, le chrétien se retrouverait-t-il aujourd’hui presque bipolaire face aux choix éthiques qui s’imposent à lui au quotidien? Comment ne pas faire naufrage au beau milieu de ce tohu-bohu? Comment ancrer ses convictions dans ce qui avait autrefois été reconnu pour vrai? Comment accepter d’être différent, tout en attirant son entourage à Christ sans pour autant altérer ses propres valeurs et ses convictions?


Malheureusement, à bien des égards, par peur de se voir influencée par les valeurs mondaines, l’église est devenue presque xénophobe, s’est repliée sur elle-même, ghettoïse, communique dans son slang spirituel et reste en sûreté dans l’arche jusqu’au jour où Christ reviendra. Cependant, la Parole veut résonner encore et elle veut encore faire entendre sa voix. Elle cherche à se faire une place dans les rues; Elle se tient à l’entrée des portes et dans des carrefours. À l’entrée des villes et dans les places, Christ veut encore publier ses voies! Et sur la toile, la Sagesse aime laisser des traces; Et sur les réseaux sociaux, l'Esprit veut proclamer le salut par une glossolalie nouvelle et accessible aux non- affranchis.


Heureusement, comme Dieu sait toujours comment tirer son épingle du jeu, aujourd’hui, alors que la planète entière était confinée et sous le joug de la Covid-19, l’Église elle, quoique confinée, s’est plus que jamais décloisonnée et a vu certains de ses murs tomber, pendant que d’autres étaient repoussés afin d’accueillir d’autres façons de voir, d’autres façons de faire, d’autres façons d’exprimer sa foi . Ainsi, la Vérité, quoique depuis un certain temps piétinée, aujourd’hui, elle est plus que jamais publiée; La Bonne Nouvelle, quoique depuis un certain temps tue et étouffée, aujourd’hui, elle est plus que jamais audible, entendue et partagée.


Tout compte fait, la sagesse de Dieu a voulu que, alors que tous était confinés, Sa Parole soit désormais, déconfinée!


Crédit Photo: TK

#Lasociete #RegardSurLeMonde #PenseeDuJour #Prose


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout